Le Coffrage

Les différentes types de coffrage

Qu’est ce que le coffrage ?

Le coffrage est le terme utilisé pour décrire la structure temporaire qui supporte le béton pendant sa cure. Les formulaires peuvent être en bois, en métal ou en plastique, et ils se présentent sous une variété de formes et de tailles. Certains types courants de coffrage comprennent:

Murs coulés : Ce sont des murs qui sont créés en coulant du béton dans des coffrages. Les formes peuvent être en bois, en métal ou en plastique, et elles se présentent sous différentes formes et tailles.

Colonnes : les colonnes sont également créées en versant du béton dans des coffrages. Les formes peuvent être en bois, en métal ou en plastique, et elles se présentent sous différentes formes et tailles.

Poutres : les poutres sont créées en coulant du béton en place sur une forme de support.

coffrage poutre

Cofrage poutre

Technique de coffrage

Il existe de nombreux types de techniques de coffrage qui peuvent être utilisées dans la construction.

  • Le type le plus courant est l’utilisation de planches de bois temporaires pour créer un moule pour le béton.

Ce type de coffrage est facile à construire et relativement peu coûteux, mais il peut être difficile de retirer la structure en béton résultante du coffrage.

  • Un autre type de coffrage utilise des moules réutilisables en métal ou en plastique qui peuvent être rapidement assemblés et démontés.

Ce type de coffrage est plus coûteux mais plus facile à utiliser et donne un produit fini plus soigné.

  • Un troisième type de coffrage utilise une combinaison de planches de bois temporaires et de moules métalliques ou plastiques réutilisables.

Quelles sont les exigences pour un bon coffrage ?

Bien qu’il existe de nombreux matériaux de coffrage, voici les caractéristiques de performance générales pour répondre aux besoins de la construction en béton :

  1. Capable de supporter des charges mortes et vives.
  2. Conserver sa forme avec des accessoires et des accolades adéquats.
  3. Les joints doivent être étanches.
  4. Si le coffrage est amovible, le procédé ne doit pas endommager le béton.
  5. Matériel réutilisable.
  6. Aussi léger que possible.
  7. Le matériau de coffrage ne doit pas se déformer ou se déformer.

Lors de la sélection du coffrage, il est important de tenir compte du type de béton et de la température de coulée, car les deux affectent la pression exercée. De plus, le coffrage doit être capable de résister aux charges du béton humide et sec.

Le coffrage nécessite des structures telles que des poteaux et des stabilisateurs pour éviter les mouvements pendant les procédures de construction, et celles-ci sont appelées faux travaux. Pour assurer une qualité élevée lors du travail avec le béton, une main-d’œuvre qualifiée et une supervision adéquate sont nécessaires.

Les sections suivantes donnent un aperçu de certains matériaux de coffrage courants.

BÉTONNIÈRE HAEMMERLIN PERFORMANCE 200

Coffrage bois

Le coffrage en bois a été l’un des premiers types utilisés dans l’industrie de la construction. Il est assemblé sur place et est le type le plus flexible, apportant les avantages suivants :

  • Facile à produire et à retirer

  • Léger, surtout par rapport aux coffrages métalliques

  • Réalisable, permettant n’importe quelle forme, taille et hauteur

  • Économique dans les petits projets

  • Permet l’utilisation de bois local

Cependant, avant d’utiliser du bois, son état doit être soigneusement vérifié, en s’assurant qu’il est exempt de termites. Le coffrage en bois présente également deux limites à prendre en compte : il a une courte durée de vie et prend du temps dans les grands projets. En général, le coffrage en bois est recommandé lorsque les coûts de main-d’œuvre sont faibles ou lorsque des sections de béton complexes nécessitent un coffrage flexible.

Coffrage en contreplaqué

Le contreplaqué est souvent utilisé avec du bois. Il s’agit d’un matériau en bois manufacturé, disponible en différentes tailles et épaisseurs. Dans les applications de coffrage, il est principalement utilisé pour le revêtement, le platelage et les revêtements de coffrage.

Les coffrages en contreplaqué ont des propriétés similaires à celles des coffrages en bois, notamment la résistance, la durabilité et la légèreté.

Coffrage Métallique : Acier et Aluminium

Les coffrages en acier et la quincaillerie en acier deviennent de plus en plus populaires en raison de leur longue durée de vie et de leurs multiples réutilisations. Bien qu’il soit coûteux, le coffrage en acier est utile pour plusieurs projets et constitue une option viable lorsque de nombreuses possibilités de réutilisation sont attendues.

Voici quelques-unes des principales caractéristiques des coffrages en acier :

  • Solide et durable, avec une longue durée de vie

  • Crée une finition lisse sur les surfaces en béton

  • Imperméable

  • Réduit l’effet nid d’abeille dans le béton

  • Facile à installer et à démonter

  • Convient aux structures courbes

Le coffrage en aluminium est très similaire au coffrage en acier. La principale différence est que l’aluminium a une densité inférieure à celle de l’acier, ce qui rend le coffrage plus léger. L’aluminium a également une résistance inférieure à celle de l’acier, et cela doit être pris en compte avant de l’utiliser.

Coffrage en plastique

Ce type de coffrage est assemblé à partir de panneaux emboîtables ou de systèmes modulaires, en plastique léger et robuste. Le coffrage en plastique fonctionne mieux dans les petits projets consistant en des tâches répétitives, comme les lotissements à faible coût.

Les coffrages plastiques sont légers et se nettoient à l’eau, tout en étant adaptés aux grandes sections et aux réemplois multiples. Son principal inconvénient est d’avoir moins de flexibilité que le bois, car de nombreux composants sont préfabriqués.

Coffrage en tissu

Le coffrage textile est également connu sous le nom de coffrage souple. Ce système utilise des feuilles de tissu légères et à haute résistance, conçues pour s’adapter à la fluidité du béton et créer des formes architecturales intéressantes.

Ce type de coffrage utilise moins de béton que les systèmes rigides, ce qui permet de réaliser des économies. Il s’agit d’une technologie émergente dans l’industrie du coffrage, particulièrement adaptée aux constructions de formes irrégulières et complexes.

Coffrage Isolant Permanent

C’est l’un des systèmes de coffrage les plus avancés, offrant une isolation permanente . Il peut également comporter des propriétés thermiques, acoustiques, de résistance au feu et aux rongeurs. Les coffrages isolants en béton (ICF) sont le type le plus courant de coffrage isolé permanent, où les structures en béton sont isolées avec des panneaux de polystyrène qui restent en place après le durcissement du béton.

Les coffrages isolants permanents offrent efficacité énergétique et durabilité, contribuant ainsi à réduire l’impact environnemental du secteur du bâtiment.

Classification des coffrages en fonction des composants structurels

En plus d’être classés par matériau, les coffrages peuvent également être classés selon les éléments de construction supportés :

  • Coffrage de mur

  • Coffrage de poutres

  • Coffrage de fondation

  • Coffrage de poteau

Tous les types de coffrages sont conçus en fonction de la structure qu’ils supportent et les plans de construction correspondants précisent les matériaux et l’épaisseur requise. Il est important de noter que la construction d’un coffrage prend du temps, et qu’elle peut représenter entre 20 et 25% des coûts de structure. Pour atténuer le coût du coffrage, tenez compte des recommandations suivantes :

  • Les plans de construction doivent réutiliser autant que possible les éléments de construction et les géométries pour permettre la réutilisation des coffrages.

  • Lorsque vous travaillez avec un coffrage en bois, il doit être coupé en morceaux suffisamment grands pour être réutilisés.

Les structures en béton varient dans leur conception et leur objectif. Comme dans la plupart des décisions de projet, aucune option n’est meilleure que les autres pour toutes les applications ; le coffrage le mieux adapté à votre projet varie en fonction de la conception du bâtiment.